12 ans après le premier opus SSX sur PS2, il revient enfin en force sur PS3 et X360. SSX est un jeu de snowboard orienté radicalement arcade où le réalisme n’a clairement pas sa place et où on peut enchaîner les tricks les plus fous ! Dans cet opus, on pourra surfer au quatre coins du monde : de l’Antartique, à l’Afrique en passant par les Alpes, rien que ça !

 

Concernant le gameplay, il est clair qu’une fois la manette en main, les sensations sont belles et bien là ! Et c’est d’autant plus mis en valeur que les graphismes sont plutôt réussis ! Ainsi, on enchaine les figures les plus folles comme les grabs, les flips, les grinds, et même jusqu’à pouvoir toucher l’hélico en plein saut : Bref, beaucoup de sensationnel et dès qu’on maitrise les figures c’est vraiment jouissif tant l’impression d’apesanteur est présente.   Néanmoins, il est assez rare que l’on chute ou qu’on rate un saut, mis à part si on tombe dans un gouffre .. c’est  dire ! De ce fait, au niveau de la difficulté de réalisation des tricks, il n’y a pas réellement de challenge de ce point de vue là et les collisions mènent rarement à la chute. La difficulté est clairement portée sur l’enchainement maximal de figures les plus variées.

Niveau durée de vie, avec pas moins de 9 Massifs, 28 sommets, et plus de 150 épreuves répartis à travers le monde, sans oublier les 10 riders à faire évoluer : il y a réellement de quoi faire !   Concernant les modes, ils sont encore une fois très variés : entre les courses de vitesse, les compétitions de scores où le but sera de faire le plus de figures possibles, et les courses avec caméra inversée où il faudra survivre à une avalanche : les modes de jeu sont assez nombreux. De plus, à mesure que l’on avance dans le jeu, il sera parfois nécessaire de porter certains accessoires afin de pouvoir finir la course en bon état. Avec par exemple le wingsuit qui est une sorte de combinaison permettant de planer afin de traverser la plupart du temps les gouffres, et c’est d’autant plus intéressant que l’on peut ainsi multiplier les combos de tricks en tout genre.

Il y également l’oxygène qui permet de ne pas s’évanouir quand on surf à très haute altitude : le problème étant l’obligation d’activer l’oxygène en quasi permanence et cela peut contrarier le plaisir du jeu. Néanmoins, les accessoires sont assez nombreux et cela apporte un peu de changement d’une course à l’autre. Ce qui est également sympa dans SSX est la possibilité de rectifier ses erreurs, en activant un Rewind, c’est-à-dire la capacité de revenir en arrière. Cela ajoute incontestablement de la facilité au jeu même si l’horloge tourne pendant l’activation du rewind, ce qui peut être préjudiciable pendant une course contre la montre par exemple. Concernant le mode Online : cela reprend le même système que sur Need For Speed avec l’autolog, afin d’affronter en ligne ses amis ainsi que les joueurs du monde entier sans temps d’attente via un classement par temps ou par point par exemple.

En bref, SSX pourra combler l’attente des fans du genre, même si la difficulté du gameplay a été revue à la baisse, les sensations in game sont indéniablement présentes. De plus, le jeu offre de longues heures à surfer la poudreuse aux 4 coins de monde le tout accompagné par une bonne bande son.

Note : 15/20

Si besoin un guide pour les trophées/succès est disponible pour SSX.

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?