Grand Chelem Tennis 2

EA est bien connu par tous les fans de sports, pour sa gamme EA Sports et son fameux slogan « EA SPORTS IT’S IN THE GAME». Beaucoup de sports ont été mis à la sauce jeux vidéo, Foot US et européen,golf ,etc. Mais le tennis n’a vraiment jamais été adapté. Un passage sur Wii avec Grand Chelem Tennis mais jamais rien sur la Xbox 360 et la PS3. Avec ce second volet, EA Sports rattrape son retard et veut trouver une petite place entre Top Spin 4 et Virtua Tennis 4. La sortie en février est un peu surprenant puisque ce n’est clairement pas la période ou les français sont à fond sur le Tennis. Une sortie fin Mai aurait été peut être plus judicieuse mais bon.

Comme son titre l’indique, EA Sports a parié sur les tournois du grand chelem. Ainsi durant la carrière on ne jouera principalement que les quatre gros tournois répartis dans l’année.  On commencera bien sur avec l’Open d’Australie, Roland Garros, Wimbledon et pour finir L’US Open. Entre chaque tournoi, vous aurez la possibilité d’augmenter votre niveau lors d’un entrainement spécifique ou bien disputer un match sponsorisé pour gagner une paire de chaussures qui fait courir plus vite ou encore une raquette qui tape plus fort. Un système repris de Top Spin 4.

grand-chelem-tennis-2-4f3390e92b4a9

En plus du mode carrière qui se déroule sur 10 ans mais qui reste classique et reprend les codes de Top Spin, on a le droit à un mode de jeu qui permet de revivre quelques grands matchs du grands chelem. Ou plutôt la fin de la rencontre. En général, il vous reste un set à gagner. Les matchs mémorables remontent ainsi dans le temps jusqu’en 1980. On aura ainsi la possibilité de jouer des matchs comme la finale de l’Open d’Australie de 2003 remporter par Serena, la finale de l’US Open 90 qui opposé Mc Enroe à Sampras,etc.

On retrouvera ainsi quelques grandes figures du Tennis, de ces 30 dernières années. D’ailleurs ces légendes, on les retrouve dans tous les modes de jeux parmi, les 23 joueurs modélisés. Comme souvent, je trouve que 23 joueurs surtout quand on ajoute les légende c’est assez peu. EA fait l’effort sur les licences des stades mais pas sur les joueurs dommage. Surtout que d’affronter dans sa carrière un Nadal, puis un Mc Enroe dans le même tournoi ça surprend.

Rentrons maintenant dans le cours, avec le gameplay. EA Sports, dans la mouvance de ces jeux de Sports propose un contrôle au stick. Appelé Total Racket Control, ce système permet de contrôler chaque coup grâce au stick droit de votre manette. Un coup à plat s’effectue simplement en orientant le stick dans la direction voulue. Un lift se fera en tirant le stick vers le bas puis vers le haut avec la direction voulue. Après quelques essais dans cette maniabilité là, on repasse très vite aux contrôles via les boutons pour un gameplay plus précis. Mais même avec les boutons, on reste peu convaincus par la jouabilité proposé. La faute à un timing qui est là aussi est pompé sur Top Spin mais avec moins de perfection. Ainsi on ne différencie pas forcement un bon timing, d’un trop tôt. Mais bon on peut s’y faire. Mais là on ne pardonne pas c’est lorsqu’on lit sur la boite du jeu « Avec l’IA Pro, le style de jeu propre à chaque pro s’adapte à vos aptitudes et à vos tendances comme jamais auparavant.» et qu’on remarque que Nadal vient au filet 3/4 du temps lors d’un échange qui s’éternise. Mais le pire de tout c’est la facilité déconcertante de conclure le point lorsqu’il monte au filet. C’est simple une fois dans le carré supérieur,il suffit de faire une volée ou un amorti et c’est gagner. D’ailleurs, les amorties sont tous les mêmes, aucune physique n’est appliquée à ce coup qui devrait être le plus complexe à réaliser alors que dans le jeu c’est presque le coup le plus simple à sortir. Dans le cas contraire, si vous voulez lober un joueur qui passe son temps à attaquer le filer, vous pouvez oublier puisqu’il ne passent presque jamais.

Autre point, qui choque c’est l’absence de jauge d’énergie. Vous pouvez faire un échange de 50 coups sans jamais vous essouffler et perdre en puissance. Du Jamais vu dans un jeu qui se veut réaliste.

Pour conclure, Grand Chelem Tennis 2 est un jeu sympathique qui permet de tâter de la balle jaune à la manette comme au Move. Mais si vous attendez le jeu de Tennis par excellence, vous pouvez oublier. Grand Chelem Tennis 2 est entre une simulation et de l’arcade. Exactement entre Top Spin 4 et Virtua Tennis 4. Un jeu pas mauvais mais pas excellent non plus. Mais en travaillant le jeu peu valoir le coup pour les prochains volets.

 

Attention Online Pass INSIDE

Ma Note 13/20

 

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?