Test Final Fantasy 13

Après de longues heures ( tres longues ) de jeu, j’ai enfin fini la trame scénaristique du jeu et il me reste de nombreuses heures a déambuler pour réussir l’ensemble des missions de chasses et autres défis pour obtenir le trophée platine du jeu.

Ce Final Fantasy, le treizième du nom marque un réel changement par rapport a ses dignes prédécesseurs. En effet, les développeurs ont voulu casser les codes de la série. Dans ce nouvel opus, le RPG Japonais classique passe à la trappe. Pour vous donner quelques détails, on ne trouve plus de quêtes annexes,sauf les missions de chasses qu’on peut seulement commencer au chapitre 11 du jeu, on ne parle plus aux gens qui se trouve sur notre chemin, on ne va plus dans les magasins et enfin on ne gère plus son inventaire comme avant.

Le Scénario nous entraine dans une continuité de longs couloirs. En effet, nos héros qui se retrouvent en même endroit et pas forcement pour les mêmes raisons  déportés suite à un incident qui réveille une guerre qui déchire deux peuples depuis des siècles. Les héros s’opposent a cette déportation et prennent les armes, ce qui les obligent à fuir leur patrie Cocoon. Pendant les 3/4 du jeu on avance à grands pas dans ses corridors en affrontant les ennemis qui se dressent sur notre route. Une fois qu’on  a atteint le bout d’un niveau on affronte un boss ou une cinématique se lance. Ces cinématiques construisent l’histoire tout au long de l’aventure. Grace à elles on en apprend plus sur le pourquoi du comment, sur les raisons des événements, les quêtes de chacun des six personnages qu’on peut incarner.

Sazh et Lightning pendant une cinématique

Dans cet opus on a la possibilité d’incarner six personnages différents. Mais au fil de l’aventure, nos héros prennent des routes différentes au début et se retrouvent tous ensemble pour le onzième chapitre. On retrouve donc Lightning, Snow, Hope, Vanille, Sazh et enfin Fang. Chaque personnage possède évidement ses propres qualités  et qui sont divisés en six classes ( Attaquant,Ravageur,Soigneur,Défenseur,saboteur et Tacticien).

Ces classes sont la basse du nouveau système de combat qui à l’image de ce treizième volet de la saga casse les codes établis. Ici on ne dirige pas les combattants mais plutôt l’ensemble du groupe. En effet on à la possibilité de créer des tactiques en combinants les caractéristiques de chacun.Pour vous donner un exemple une stratégie efficace afin de mettre vos adversaires rapidement en état de chocs ( moment ou vos adversaires ne peuvent plus se défendre et où les dégâts de vos attaques sont biens plus importants ) est appelée Assaut furieux et consiste à mettre ensemble deux ravageurs et un attaquant. Le système de combat est vraiment bien pensé mais n’est vraiment utilisable qu’au moment ou on peut vraiment choisir la composition de son équipe.

Pour vaincre un ennemie rapidement il faut le mettre en état de choc

Plus on avance dans l’aventure plus il vous faudra établir de stratégies différentes et en changer de façon précise et calculée durant un combat. Puisque en effet vous ne pouvez pas réussir vos combats en utilisant qu’une seule stratégie. Il faut se soigner après une attaque dévastatrice d’un boss ou se protéger pendant une rafale de coups afin de minimiser les dégâts pour ne pas avoir à se soigner et ainsi pouvoir contre attaquer immédiatement. Une nouveauté apparait également, c’est le principe de notation d’un combat. Moins vous mettez de temps à finir votre combat plus votre note sera élevée ( noté en étoiles et jusqu’a 5 etoiles maxi ) et plus vous recevrez des butins intéressant.

Il faut changer souvent de stratégie au cours d'un combat

Les butins sont utilisés d’une nouvelle façon. En effet comme je vous l’écrivais  en début de test, la gestion de votre inventaire a été complètement revu. On ne va plus achetez ses armes dans les magasins en ville, les boutiques se trouve sur les points de sauvegardes et les butins que vous allez amasser tout au long de votre aventure vous permettront de récupérer quelques gils en les revendant mais aussi à améliorer vos armes et accessoires . En effet, chaque perso possède ses propres armes qui peuvent donc être améliorées et chaque arme possède trois niveaux d’évolution. Evidement on ne peut avoir les plus niveaux d’armes que vers la fin du jeu.

Coté graphique, le jeu est exceptionnel, c’est une vitrine de savoir faire. Chaque niveau est d’une beauté sans nom et au fil du temps on découvre une palette de décors tout à fait différent les uns des autres. Si on peut parler de bonheur absolue dans ce jeu c’est le moment ou l’on arrive sur Gran Pulse, où l’on découvre avec émerveillement les grandes plaines et ses environnements ouverts (enfin). Les cinématiques qui comme d’habitude sont dans les Final Fantasy sont des modèles du genre. Préparez vous à prendre des grandes claques visuels. Chaque scène est un vrai régal et comme le jeu est fourni de nombreuses vidéos, vous en aurez plein les yeux.

Pulse et ses environnements ouverts

La bande sonnore est un peu un élément négatif du jeu quand on est un fana de la série. En effet, si vous aimiez les mélodies grandioses et Japonaises de Final Fantasy 12, 10 et 7 par exemple et bien vous allez être déçu puisque cet opus est tourné vers l’occident et on ne retrouve pas de grands moments de poésie comme avant dommage.

En conclusion, ce que l’on doit retenir c’est que le jeu est long très long à se mettre en place. L’histoire  nous est dévoilée au  compte goutte. Mais c’est bien le scénario qui nous fait tenir au delà de ces vingt cinq premières heures peu intéressante il faut l’avouer. Le gameplay est efficace on découvre un nouveau système de combat et on le prend en main vraiment facilement. Le niveau du jeu est plutôt élevé, il faut s’y reprendre à plusieurs fois et trouver la bonne stratégie à adopter pour vaincre certains boss. La durée de vie est  comme toujours impressionnante. Pour finir l’histoire principale il faudra compter environ 50 h et pour finir l’ensemble des missions de chasse que l’on peut finir après la fin du jeu il faut ajouter une bonne trentaine d’heures. Graphiquement le jeu est un vrai bijou, tout bonnement exceptionnel, du niveau d’un film d’animation voire au delà. Ce Final Fantasy 13 n’est pas vraiment la claque que j’attendais mais il reste un excellent jeu.

Ma note 17/20 . Testé sur PS3

10 Readers Commented

Join discussion
  1. keft on 6 juin 2010

    Bon, désoler mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur certain point du jeu. Pour commencer, la difficulté du jeu, que je trouve facile (même ma copine y arrive, ses dire^^). Les boss et certaines invocations sont dures à battres, voila tout. Après au niveau de la musique, qui est très bien, digne des autres productions squarenix, je trouve quelque similitude avec Final fantasy 10 et 12. Pour le 10, ses normales car c’est le même compositeur. Un dernier point, pour finir. Je parlerai de la durée de vie. Qui pour moi est extrêmement courte comparée aux autres FF. Je les fini, il me restait 4 chasses et j’en était à 80h environ ce qui est court. Voila j’es fini ^^.

  2. Aurelo Author on 6 juin 2010

    En effet j’ai dit que la difficulté était élevée et c’est vrai que c’est seulement que pour certains bosses. Ensuite pour la durée de vie je ne compare pas avec les autres FF. je dis ça par rapport aux autres jeux autres de la série.

  3. keft on 6 juin 2010

    Oui bon OK. J’avoue comparé aux autre RPG next-gen, oui il est plus long. Mais de toute façon, il est différent des autres RPG de cette époque.

  4. keft on 7 juin 2010

    Ah si j’ai oublié une chose. Au niveau de la durée de vie. Il y a des jeux qui l’égale voir qui font mieux. Tales of vesperia, resonance of fate et d’autre. Etant fan de RPG, j’est une préférence sur ROF, qui a un système de jeu novateur, des musiques sublimes (sakuraba et un autre au commande) puis une difficulté qui donne des sueurs froides, et un humour omniprésent.

  5. 3Dvasion on 9 juin 2010

    Ah le test de Final Fantasy 13 est enfin rédigé ! Je dois t’avouer que je suis plutôt d’accord avec toi sur ce que tu en dit. Y’a bien des boss où j’ai galéré comme pas possible, et j’ai mis plus de 110 heures de jeu avant de chopper le platine, mais j’ai pris pas mal de plaisir globalement. Quel sera le prochain test ? :)

  6. Aurelo Author on 9 juin 2010

    Prochain test Red Dead Redemption ou Splinter Cell Conviction

  7. Hipapheralkus on 28 septembre 2010

    Je l’ai fini plutôt rapidement ce jeu.
    Finalement en temps que rpg c’est très moyen, mais bon, la trame scénariste est plutôt bonne, et ils se sont énormément appuyée dessus, et sur le graphisme bien sûr.
    Un remake du 7 en next gen serait pas mal ^^ on peut toujours rêver..

  8. Aurelo Author on 28 septembre 2010

    Tout le monde en rêve de ce remake mais les producteurs ont tellement de boulot avec FF Versus13 et FF 14. De plus ils ont dis que le jeu prendrais plus de 5 ans à faire. Donc si jamais il le sorte un jour faudra pas être pressé.

  9. Hipapheralkus on 29 septembre 2010

    Dommage ^^
    Aaah le 7… et les heures et les heures passées dessus, à faire des courses de chocobo :)
    Nostalgie quand tu nous tiens.

  10. Pingback: Arrivage : The Darkness 2,FF 13-2,Reckoning & Grand Chelem Tennis 2 21 fév, 2012

    [...] au jeu. Je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un speech dessus. Ayant bien aimé l’épisode précédent je crois que je lui avait mis 17/20 , même si les couloirs m’avaient un peu ennuyé, je pense que je vais aussi aimer ce nouvel [...]

HAVE SOMETHING TO SAY?