On attendait Fifa Street depuis maintenant quatre ans et il est enfin de retour !

Et le moindre que l’on puisse dire c’est qu’il nous fera voyager : entre New York City, Amsterdam et Rio de Janeiro par exemple.

 

Une fois la manette en main, il n’est pas évident de maitriser directement le gameplay.
Il sera nécessaire de regarder attentivement les vidéos de didacticiel et de s’entrainer  par la suite.
De plus, toutes les figures ne sont pas faisables dès la première heure de jeu mais il faudra les débloquer au fur et à mesure.

Néanmoins, c’est un réel plaisir de maîtriser le coup du sombrero, les diverses feintes ainsi que les jonglages, d’autant plus que les figures sont très multiples : le plaisir de jeu est bel et bien au rendez-vous !

Une fois que l’on maitrise un minimum le gameplay on s’amuse vraiment à feinter l’équipe adverse et à marquer de somptueux buts.

A noter que cet opus est moins fun que les précédents sur PS2 dans la mesure où il y a une répétition des situations à partir d’un certain temps et ça manque un peu de folie.

De plus, le fait que la défense soit assez rigide rend les contacts entre joueurs  assez simples.

Le centre névralgique du jeu réside incontestablement dans sa diversité de jeu.
En effet, il y a plusieurs modes de jeu très différents et complémentaires.

Le mode Freestyle se déroule dans un terrain fermé où on peut s’aider des murs autant qu’on le souhaite. Le but ne sera pas seulement de marquer le plus de buts mais également et surtout de faire le score le plus important avec le maximum de figures.

Le principe est simple : le temps que votre équipe détient le ballon, il faudra accumuler les figures et de valider l’ensemble des tricks par un but.

Au cas où vous perdez la balle il sera impératif de récupérer le ballon au plus vite sinon le score de votre équipe sera nul.

Ainsi le but est d’accumuler les combos de figures pour augmenter le score : la stratégie est ainsi de mise pour être la première équipe à marquer les 2 500 points.

 

Le mode Pana a le même style de jeu que le mode freestyle mais on peut également perdre des points et les goals sont plus petits.

La stratégie sera obligatoire dans la mesure où le mode Pana se joue avec 2 équipes de 2 joueurs ! Patience et rigueur seront les maitres mots.

Selon moi, le mode le plus intéressant est entre autre Le dernier survivant. Comme son nom laisse deviner, à chaque fois qu’un joueur marque il sera éliminé. Ce mode est vraiment excellent car cela permet en cas de niveau inégal entre deux équipes de rééquilibrer la balance !

De ce fait, au fur et à mesure que votre équipe marque des buts, vous serez en nombre inférieur et il sera bien plus difficile de conserver l’avantage.

 

Et pour finir, il y a le mode Futsal qui reprend les codes du jeu de foot classique avec les lignes de touche à ne pas franchir et avec en prime un arbitre bienveillant.

De ce fait, il y a moins de liberté de jeu et le but est plus le nombre de but marqué que les figures réalisées.

En conclusion, la réelle force du jeu réside dans sa diversité. Quand on passe d’un match Futsall à un Pana par exemple, on a réellement l’impression de jouer à deux jeux différents.
Cela rajoute une durée de vie conséquente : aussi bien en world tour (Mode carrière qui parcourt les quatre coins du monde) qu’en local avec des potes.


Ensuite il y a le mode online avec la saison street où le but est d’affronter d’autres joueurs sur 10 saisons où il sera nécessaire de marquer le plus de points pour être promu en division supérieure.
Il y a également les parties en ligne par équipe ou avec des amis.

Concernant les graphismes, ce n’est clairement pas la force du jeu et ils sont vraiment perfectibles. De ce fait, cela peut poser problème avec les profondeurs qui sont de temps en temps difficile à bien percevoir. Cela peut poser problème pour récupérer un lob notamment.

 

Pour conclure, j’ai réellement apprécié la diversité des modes de jeu qu’offre Fifa Street. Une fois le gameplay maitrisé (un minimum), il y a réellement de quoi s’amuser du moins en attaque, car même si la défense est un peu à la ramasse : Fifa Street offre de longues heures de jeu dans une multitude de terrains différents et avec un sacré lot de figures à débloquer pour ensuite les maitriser.

 

Fifa street est disponible sur PS3 et Xbox 360 à partir de 52 € et livraison gratuite sur Amazon.fr

Note : 15/20

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?