Etant un grand fan de Pixar, je dois avouer m’être inquiété quand j’ai appris que le personnage principal de Rebelle était une princesse. Pourquoi Pixar commençait à faire du Disney ? Où était les jouets qui parlent, l’usine où travaillent les monstres, le robot qui tombe amoureux ou encore la maison qui vole avec des ballons. Bref, où était l’originalité propre à Pixar ? Une histoire de princesse, c’est du déjà vu.
Malgré tout, je faisait confiance à Pixar pour nous fournir un grand film d’animation, surtout quand on voit la qualité visuelle des bandes-annonces, et l’impatience montait comme chaque année.

Je rentre donc dans la salle pour la projection excité comme un enfant le matin de Noël. Quelques minutes plus tard, les lumières s’éteignent et là………..
Olah olah! Doucement. D’abord, il y a le court-métrage habituelle. On ne peut (et surtout on ne veut) pas y échapper. Cette fois-ci, il s’agit de La Luna, un court-métrage remplie de poésie mais je ne vous en dis pas plus, vous le découvrirez en salle :) .

Bref, les premières images de Rebelle sont projetées et c’est là que le voyage commence car oui, ce nouveau Pixar est un véritable voyage au coeur des terres sauvages de l’Ecosse et ce dès les premières secondes. Les paysages sont magnifiques et superbement rendus.

Mais que serait ces paysages sans un peu de vie ? Encore une fois, Pixar a fait un travail de dingue sur les personnage. Chacun à son caractère propre, aucun n’est mis à l’écart et ils sauront tous vous faire sourire à un moment du film :) . En plus de ça, l’animation est, encore une fois, complètement maîtrisée et toujours améliorée, notamment au niveau de la chevelure de Mérida. La tignasse rousse est toujours en mouvement et reflète bien le caractère de notre héroïne. C’est surtout la première fois que l’on voit des cheveux bouclés aussi bien animés à l’écran. Ça promet pour le futur de l’animation que ce soit au cinéma ou en jeu vidéo.

Bon ok, les paysages sont superbes, l’animation est encore une fois parfaitement maîtrisée et les personnages sont attachants mais l’histoire, elle tient la route ? Comme je l’expliquais plus haut, c’est vraiment cette partie que je trouvais inquiétante car c’est généralement Disney qui s’amuse avec des princesses, pas Pixar. Mais on ne devrait jamais s’inquiéter de l’originalité qu’ils donnent à chacun de leurs films. Ici, ils s’amusent avec tous les clichés que l’ont connait sur les princesses pour ne jamais tomber dedans tout en appuyant la relation parent/enfant qui nous concerne tous. J’ose pas parler plus de l’histoire car le fait d’en savoir si peu avec les bandes-annonces m’a permit de pleinement profiter du film mais sachez que Pixar sait toujours aussi bien conter ses histoires :) .

Pour ce qui est du doublage, en VO, ils ont le droit à un beau casting où la plupart des voix est originaire de Grande-Bretagne et notamment d’Ecosse. En VF, ça sera du 100% français donc nous n’auront pas la chance d’entendre l’accent du pays. En tout cas tous les doubleurs ont fait un excellent boulot et Bérénice Bejo se démerde très bien en doublage. Je trouve cependant dommage de la part des studios d’animations depuis quelques années de toujours vouloir afficher une ou plusieurs célébrité dans le casting voix pour vendre. Personnellement, quand je vais voir un film d’animation, j’y vais pas pour reconnaître la voix d’un acteur célèbre. Mais bon, ça doit sûrement faire plus d’entrées. Pixar étant parti sur un casting VO écossais, il est logique pour la bande-originale du film, ils choisissent un compositeur écossais. C’est donc Patrick Doyle qui a eu l’honneur d’écrire les musiques pour nous mettre dans l’ambiance de l’Ecosse médiévale et là encore, c’est réussi.

Ce film ne posséderait donc aucun point noir ? Ah mais si, j’oubliais… La 3D. Bon, c’est pas vraiment un défaut en soit car la 3D est maîtrisée, je n’ai pas remarqué de ghosting (dédoublement d’images) mais elle reste inutile. Il y a peut-être un passage où ils ont chercher à exploiter la 3D mais vu qu’il dure qu’une demi-seconde, je ne pense pas que ça vaille le coup (si vous pouvez l’éviter) quand tout le reste c’est uniquement de la profondeur.

Une nouvelle fois, Pixar nous offre un superbe film d’animation comme eux seul ont le secret. Comme dis plus haut, c’est un véritable voyage dans les terres écossaises qu’on nous offre ici avec une aventure qui, intérieurement, nous concerne tous.
Bref, allez le voir, il est tout simplement génial.

Voici la bande annonce pour ceux qui ne l’ont pas vu.

Merci à mon ami Kosram du blog éponyme. D’ailleurs faites donc un tour son son blog si vous voulez gagner des places de ciné pour Rebelle.

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?