Découvrez ici l'histoire de la Comic Art Convention

La Comic Art Convention était un congrès organisé par les amateurs de bandes dessinées qui se tenait tous les ans dans la ville de New York, pendant le weekend de la fête de l'indépendance de 1968 à 1983, sauf en 1977 où elle eût lieu à Philadelphie en Pennsylvanie et de 1978 à 1949 où des éditions du festival avaient eu lieu aussi bien à New York qu'à Philadelphie. Étant le premier congrès de comics organisé à grande échelle et l'un des rassemblements les plus importants de cette nature, jusqu'à l'arrivée du Comic-Con International organisé à San Diego en Californie, ce festival était devenu un congrès commercial important et une grande réunion des fans. Il a été fondé par Phil Seuling, un enseignant résidant à Brooklyn dans la ville de New York et qui a plus tard développé le concept du marketing direct de bande dessinée, ce qui a conduit à l'apparition des magasins modernes de bande dessinée.

La popularité montante de la Comic Art Convention organisée à New York a coïncidé avec l'attention croissante que les médias accordaient aux comics et qui s'était accrue depuis le milieu des années 60, se nourrissant des écrits qui stipulaient que les comics étaient un sujet méritant une sérieuse étude critique et un recouvrement.

Histoire

Circa 1961, des fans dynamiques dont Jerry Bails, Shel Dorf, Bernie Bubnis et le futur rédacteur en chef de Marvel comics, Roy Thomas ont commencé à étudier les comportements des fandoms de science-fiction en publiant des fanzines, en échangeant entre eux ainsi qu'avec d'autres rédacteurs de bande dessinée (plus particulièrement Julius Schwartz de DC Comics) et en organisant finalement des conventions commerciales informelles qui sont plus tard devenues professionnelles. Parmi les premières, il y avait la Tri-State Con (encore appelée la New York Comicon) de 1964 ainsi que la Detroit Triple Fan Fair (officiellement établie en 1965) qui eut lieu cette même année. Les seuls fandoms de comics, déjà connus pour l'EC Comics de 1950, n'avaient pas vraiment changé.

Seuling décrivit la genèse de sa convention en ces termes : « En 1964, une centaine de personnes environ se sont retrouvées dans une salle de réunion à New York City, une large pièce ouverte avec des chaises pliantes en bois, et se regardaient tous de façon curieuse avec un air de surprise sur leur visage, ne sachant pas vraiment ce pourquoi ils étaient là. Ils étaient tous un peu penauds et attendaient de voir ce qui allait se passer. C'était le premier congrès de comics jamais organisé en ce jour d'assemblée, et cela a évolué étape par étape jusqu'à devenir une tradition annuelle d'abord à New York et ensuite dans d'autres villes. En 1965, Academy of Comic-Book Fans and Collectors a tenu un congrès au New York's Broadway Central Hotel, perpétuant ainsi cette tradition en 1966 et en 1967. La célèbre « Academy Cons » était composée de professionnels de l'industrie comme Otto Binder, Bill Finger, Gardner Fox, Mort Weisinger, James Warren, Roy Thomas, Gil Kane, Stan Lee, Bill Everett, Carmine Infantino et Julius Schwartz.

Seuling déclara, « en 1968, je me suis engagé dans mon premier congrès. L'année qui a suivi, la série d'évènements que nous appelons aujourd'hui Comic Art Convention a commencé à se dérouler ». (Le show de 1968 officiellement connu sous le nom d'International Convention of Comic Book Art a été produit en collaboration avec SCARP [Society for Comic Art Research and Preservation Inc.]). Les invités d'honneur étaient Stan Lee et Burne Hogarth.

La convention de 1969, la première officielle Comic Art Convention, a eu lieu pendant le weekend de la fête de l'indépendance au Statler Hilton Hotel à New York City, et l'invité d'honneur était Hal Foster. L'entrée au congrès avait été fixée à 3,50 $ et donnait droit à un ticket valable pour trois jours avec des forfaits journaliers à 1,50 $. Toutefois, avec une réservation de chambre d'hôtel qui coûtait 15 $ ou plus par jour, l'entrée était gratuite.

Les deux dernières années du festival des prix Alley (1961-1969) sponsorisés par le magazine Alter Ego et Academy of Comic-Book Fans and Collectors eurent lieu pendant la Comic Art Convention. Après la disparition de ce prix, le Goethe Awards fît son apparition quelques années plus tard (et a été rebaptisé le « Comic Fan Art Awards ».

En 1973, Seuling persuada le docteur Fredric Wertham, auteur du livre innovant et évolutif « Seduction of the Innocent », d'assister à ce qui serait le seul comité de Wertham avec un public composé de fans de comics.

En 1984, étant donné que son entreprise de distribution de bandes dessinées prenait plus de son temps et que d'autres congrès de comics, particulièrement ceux de San Diego et de Chicago devenaient plus importants et prenaient des allures commerciales au lieu d'être purement destinés aux fans, Seuling a fait dévier la Comic Art Convention centrée sur la fête de l'indépendance vers la Manhattan Con, une convention moins importante qui se déroulait à la mi-juin. Seuling mourut brusquement en août 1984, et la Comic Art Convention/Manhattan Con fut enterrée avec lui.

Align-Center: